Perte marron pendant la grossesse – Est-ce normal?

La grossesse constitue une période primordiale dans la vie de votre (futur) enfant. Pour les parents et en particulier les mamans, c'est aussi une longue période d'angoisse où chaque signe donné par son corps fait l'objet d'une interrogation forte.

Les pertes marrons font partie de ses signaux (comme les nausées grossesse ou les hemorroides grossesse), alors comment les analyser ?

Perte marron grossesse : de quoi s'agit il exactement ?

grossesse

On nomme perte marron l'écoulement de sang (saignement grossesse) de couleur marron correspondant le plus souvent à la perte de sang ancien.

Il s'agit d'un phénomène plutôt courant puisqu'on estime à 15 % le nombre de grossesses menées à terme qui s'effectuent dans ses conditions.

Ces pertes sont présentes plus souvent en début de grossesse.

Les causes

causes perte marron

La perte marron grossesse est provoquée par un décollement de l'oeuf ou un léger défaut d'accolement à la paroi utérine.

Ces deux phénomènes induisent donc un léger saignement interne.

La couleur marron des pertes est la résultante de l'évacuation d'un sang ancien.

Traitement préconisé pour les cas simples

repos grossesse

Dans la majeure partie des cas, les professionnels de santé recommandent à leurs patientes beaucoup de repos.

Le plus souvent d'ailleurs, ces pertes cessent spontanément aux alentours de la douzième semaine de grossesse.

Elles peuvent également s'accompagner d'autres symptômes comme les douleurs abdominales.

Quelles conséquences de la perte marron grossesse pour votre enfant ?

enfant

Généralement rien de grave...

Il faut être clair : vous devez nécessairement consulter un professionnel de santé (médecin traitant ou gynécologue) en cas de pertes marrons même si votre entourage vous répète qu'il s'agit d'un phénomène fréquent et bénin.

Seul un professionnel pourra vous prescrire toutes les analyses nécessaires qui auront pour but de s'assurer que tout va bien pour vous et votre enfant.

Une fois rassurée, vous pourrez alors poursuivre votre grossesse en étant plus sereine malgré la présence de ces pertes.

Les analyses à votre disposition ont plusieurs formes et plusieurs finalités. Ainsi on pourra vous prescrire une échographie afin de vérifier l'implantation de l'oeuf.

Par le biais d'analyse sanguine ou urinaire, on contrôlera par exemple la comptabilité entre votre rhésus et celui de votre enfant.

Si les pertes marrons s'accompagnent d'autres symptômes tels que des douleurs abdominales par exemple ou si elles interviennent lors du second ou troisième trimestre de votre grossesse, alors les probabilités de faire face à une complication grave augmentent fortement.

Vous et votre foetus êtes alors en danger : il est nécessaire d'agir rapidement.

Soyez donc à l'écoute de votre corps et attentif à ses signaux tout au long de votre grossesse.

La fausse couche

douleur abdominale grossesse

Des pertes marrons associées à de violentes douleurs abdominales pourront vous alerter sur le fait que vous êtes en train de faire une fausse couche (c'est à dire l'interruption naturelle et spontanée de la grossesse le plus souvent avant la 24e semaine).

Pour écarter cette hypothèse, votre médecin vous prescrira l'un de deux tests conçus à cet effet.

Le premier est un dosage d'une hormone propre à la grossesse à savoir la béta hCG. Il est réalisé à deux reprises. Le taux de cette hormone augmentant lors de la gestation, on vérifiera donc la variation lors de la seconde mesure par rapport à la première.

Le second moyen à votre disposition reste l'échographie. Vous pourrez alors contrôler l'activité cardiaque du foetus et en surveiller l'évolution à chaque examen de ce type.

La grossesse extra utérine

grossesse extra uterine

Si vous n'avez pas encore eu confirmation que votre grossesse se déroule bien dans votre utérus et que vous avez des pertes marrons, alors potentiellement il existe un risque pour que vous fassiez une grossesse extra utérine.

Il s'agit là d'un cas d'extrême urgence, ne le prenez pas à la légère !

En effet, la nidification ne se faisant pas où il faut, une hémorragie pourrait subvenir avec de fâcheuses conséquences.

Autres complications

medecin grossesse

Ce sont là les deux complications les plus fréquemment rencontrées par les patientes ayant été alertées par des pertes marrons. Il en existe bien sûr d'autres, avec chacune leurs gravités pour vous et votre enfant.

Citons à titre d'exemple le placenta prævia où le placenta recouvre alors totalement ou en partie le col de l'utérus, ce qui augmentera fortement le risque d'un accouchement prématuré.

Voilà pourquoi il convient absolument de prendre contact avec votre médecin dès l'apparition de ses pertes marrons afin d'écarter toutes ces complications potentielles.

Vous le voyiez, il est bien souvent inutile de s'alarmer plus que de raison. D'autant plus que le stress n'est jamais bon pour bébé !

Dans ce cas, le meilleur conseil que l'on puisse donner à une femme enceinte reste celui de prendre rendez vous avec son gynécologue.

Cliquez-ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: